Mon Univers

Robot policier


   Un robot policier a totalement ignoré une femme qui tentait d’appeler la (vraie) police.

Lorsqu’une femme se trouvant dans un parc près de Los Angeles a vu éclater une violente dispute non loin d’elle, cette dernière a tenté d’interpeller un Knightscope K5, un robot policier en patrouille dans ledit parc. Cependant, le robot de sécurité lui a simplement dit de « s’écarter de son chemin » avant de poursuivre sa route…

Ces robots policiers pourraient donc bien ne pas être si utiles… Cette situation a bien évidemment soulevé la question suivante : ces robots policiers, à quoi servent-ils réellement ?

À savoir que le robot en question est un Knightscope, de modèle K5, appelé « HP RoboCop » et qui patrouille dans le parc pour le compte du département de la police : doté de caméras 360°, il est amené à filmer 24h/24, dans le but de repérer d’éventuels délinquants.

Cependant, « ce dernier n’a aucun moyen d’appeler des collègues humains pour se rendre sur les lieux », a spécifié Cosme Lozano, le chef de la police de Huntingdon Park. Il explique également qu’au lieu de cela, les appels vont à Knightscope (l’entreprise qui produit les robots). Cela continuera d’être le cas « jusqu’à ce que le service de police développe des protocoles pour traiter les appels passés via le bot de police », a ajouté,

Voici donc une nouvelle pour le moins surprenante, étant donné que le robot patrouille dans le parc depuis juin déjà. Remarque, c’est robots ne circulent que sur le béton.

Étant donné que le mot « Police » est écrit en grand sur le robot, il n’est pas étonnant que les gens supposent que ce dernier puisse les mettre en contact avec des policiers humains. Surtout lorsque ces derniers apparaissent au sein de la population et ce, sans aucune éducation publique à leur sujet.

« J’appuyais sur le bouton mais le robot me disait ‘Écartez-vous de mon chemin’ (…) », explique la visiteuse du parc qui a tenté d’appeler la police par le biais du robot. Cette dernière a fini par appeler le 911 et les policiers sont arrivés bien après la fin de l’altercation, qui a fait une blessée.

Quant au robot, durant la scène, il s’est contenté de déambuler dans le parc en émettant une musique.

Selon le chef de la police locale, l’arrivée de ce robot n’est encore qu’un « test pour la ville », et certains protocoles doivent encore être travaillés. .


Retour vers la page d’accueil


Retour vers le dossier